Théorie du contrat relationnel
2 janvier 2020

Théorie du contrat relationnel


En ce début d’année, je vous propose un article très intéressant qui revient à la fois sur les origines du contract management tel que nous le connaissons aujourd’hui, et qui l’aborde comme sujet de recherche sous le titre: « Réflexions sur la dimension relationnelle du contrat » par  Hania Kassoul , Maître de Conférence en droit.

Ce document nous apprend que le contract management, s’il est fortement lié au Royaume-Uni et aux Quantity Surveyors, a été théorisé par Ian MacNeil et Stewart Macaulay dans les années 70 aux Etats-Unis.

Ils ont abordé le contrat non pas comme un acte juridique, mais comme un « flux d’activités et de comportements économiques ».

Avant, la théorie classique veut qu’un contrat soit une transaction isolée, ponctuelle, sacralisée.

Après, le contrat est devenu relationnel selon trois « pôles »: coopération, flexibilité, réciprocité.

Le relationnel et donc l’humain entre au coeur du processus contractuel !

Pour télécharger l’article, cliquez ici!

  • Jean-Charles Savornin
    Jean-Charles Savornin

Commentaires (2)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles en relation
La nouvelle compétence des chefs de projet

La nouvelle compétence des chefs de projet

Publié le 15 janvier 2024
Le risque pénal du chef de projet

Le risque pénal du chef de projet

Publié le 16 décembre 2023
REX Contract Management 360°

REX Contract Management 360°

Publié le 11 décembre 2023