Les tendances en contract management pour 2018

Selon le site Lexology (1) les tendances en contract management pour 2018 seront:

  • Le développement de l’intelligence artificielle et du machine learning, à la fois pour la rédaction (certaines clauses sont assez répétitives), l’archivage et la recherche
  • L’automatisation de tâches grâce à des logiciels de Contract Lyfe-cycle Management (workflow, dates jalons,…)
  • Le développement de la signature électronique
  • Le développement du contract management agile, sur la base de la gestion de projet Agile, pour une meilleure collaboration entre les différentes personnes impliquées dans un contrat
  • Le changement de régulation, notamment l’arrivée de l’ASC606 et ses modifications sur la reconnaissance du chiffre d’affaires.

Voyez-vous d’autres tendances pour 2018 ?

 

(1) https://www.lexology.com/library/detail.aspx?g=a28f8eac-e836-455d-87ff-d0eeb4d99534

 

Ce contenu a été publié dans Coin des experts, Comprendre, Général, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

9 réponses à Les tendances en contract management pour 2018

  1. Adeline dit :

    Intéressant ! Car déjà cela signifie que le Contract management est « tendance » 😉
    Blague à part, Jean-Charles, ne trouves-tu pas que c’est là une vision synthétique un peu trop « outils only » ? Sinon, et pour répondre à ta question, je dirais que les tendances vont énormément varier selon les niveaux de maturité des uns et des autres. Je le précise ici pour éventuellement en « rassurer » certains : pour de nombreux acteurs, la « tendance CMt 2018 » ce sera déjà de définir et mettre en place le Contract management :-), ou bien de le formaliser peut-être, puis bien sûr de l’industrialiser et le processer (et on rejoint alors les grands points de l’article en effet). Mais tous les acteurs n’en sont pas là !

    • D’accord avec toi: déjà, le formaliser et comprendre ce que c’est.
      Je rajouterais pour ma part également une meilleure intégration entre project management et contract management.

      • Adeline dit :

        Oui ! Et globalement une meilleure intégration du contract management dans l’écosystème de l’organisation… Le « collaboratif » au sens large (dans les pratiques, le partage, la capitalisation, les outils à dispo, etc) est une des clés : les succès du CMt dans une organisation donnée, passe par la création et le succès de la Communauté contractuelle (juridique, achats, projets,…).

    • konan Junior dit :

      Parfaitement d’accord avec Adéline. Je me retrouve entièrement dans ses interventions. Puisque dans mon organisation, la tendance serait de mieux implanter et intégrer le CM pas seulement auprès des PM, mais de tous les services de l’entreprise. Et de même avancer sur les sujets de formalisation des interventions du CM et des reportings.

  2. J. DUROY dit :

    L’impact du Blockchain sur la gestion des contrats

  3. J. DUROY dit :

    L’impact du Blockchain sur la gestion des contrats

  4. Anne-Laure dit :

    je rajouterais la volonté d’être plus « collaboratif » dans la gestion de contrats (mais culturellement dans le domaine industriel, c’est un peu compliqué), de mieux intégrer le contract management dans le project management et pour finir le BIM devient une tendance à suivre également dans l’aspect contract management.

    • Ah oui, le BIM, ou la digitalisation de chantiers/projets, également appelé « construire avant de construire ». Important, mais là on devient propre à un secteur donné… Pourrions-nous parler, plus largement, de l’impact de la digitalisation des métiers de l’entreprise sur la gestion des relations contractuelles ?
      C’est sûr qu’en France, l’impact est énorme, plus que dans certains autres pays, en raison de la loi MOP… Qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *