Retour sur la matinée AFCM du 30 novembre

Le 30 novembre dernier avait lieu une matinée de l’AFCM sur le contract management (forcément).

Adeline Fedrizzi de Green Conseil a présenté une étude sur le contract management, a participé à une table ronde, et m’a fait le plaisir de me raconter son expérience. Alors si, comme moi, vous n’avez pas pu y être (pas bien…), lisez ce qui suit (bien!):

Bonne ambience, très intimiste pour cause de panne de courant… Heureusement, le vidéoprojecteur fonctionnait, lui (allez comprendre…).

L’étude ainsi que les échanges ont montré que le Contract Management est en marche, mais qu’il existe toutefois des freins, que la sensibilisation et la communication autour du Contract Management (en interne et en général) doivent contribuer à lever. La prise de conscience de l’opportunité du Contract Management est effective et amorcée, il faut maintenant prouver de sa valeur ajoutée et favoriser son intégration/son application dans l’entreprise et son écosystème. Au regard de la transversalité du sujet, cela passe par la mise en place d’une approche « processus transverse », au service du business, de projets et des métiers impliqués. A déployer ensuite en fonction des cas projets/spécificités contractuelles.

=> Le Contract Management en mode processus transverse, partagé et porté par tous les acteurs concernés évite les « rivalités » et favorise l’implication des toutes les parties.

Ceci fait écho au sujet de la table ronde (1) : l’avenir du Contract Manager.

Pour vivre et exister, il doit trouver sa place dans l’écosytème projet, en se positionnant comme un facilitateur notamment. Faire évoluer les mentalités, évangéliser sur la fonction et le métier, et pour certains repartir de la « base » : faire savoir que le contrat est un outil de pilotage, quelque chose de « dynamique », et pas « statique ». Un vrai outil pour le Contract Manager !

L’une des clés est la présence d’un référent et d’un sponsor, forts, au service du Contract Management. Une autre clé est l’automatisation des tâches à faible valeur ajoutée.

Un indicateur fort est que, parmi les entités ayant mis en place le contract management, PERSONNE ne regrette la mise en place du processus Contract Management ! Il n’y a aucun doute sur le sujet.

(1) Participaient à cette table ronde: Françoise BERTHOU (AREVA), Yves-Joël DIEGUES (Institut Pasteur, Contract Manager de l’année 2017), Adeline FEDRIZZI (Green Conseil), Ghislaine GUNGE (DXC Technology, Membre du Board de l’IACCM), Jacques HOFFAIT (Engie).

 

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *