Les salaires des contract managers ?

Voici une question importante et épineuse: combien gagne un contract manager ?

Ô grands prêtresse Internet, dis-moi combien gagne un contract manager ?

Internet me renseigne: attendez, je lis bien ? 18k€ annuels ?????

Décidément, il y a de tout sur la toile ! Du coup, il me faut creuser. Alors creusons.

Je connais des contract mangers, expérimentés certes, autour de 100k€ annuels, disons plus ou moins 10%.

J’en connais des moins expérimentés qui sont autour de 50k€, et bien sûr des débutants avec des salaires plus faibles (question aux chefs de projet: vous prendriez un contract manager sans expérience professionnelle ? – Perso, non).

Dois-je continuer et vous proposer, cher lecteur, chère lectrice, une échelle comprise entre 35k€ et 150 k€ ? Je ne pense pas que cela serve.

L’expérience compte

La conclusion que j’en retire est que pour ce métier, comme pour beaucoup d’autres, l’expérience compte énormément. La bonne nouvelle, corollaire à cette « découverte », c’est qu’on peut passer sa vie comme contract manager, à faire évoluer sa pratique, à se spécialiser, à former des nouveaux, à encadrer un service de contract managers, à intervenir sur des projets et des claims plus gros, plus complexes, à plus forts enjeux, ou encore en mode pompier. Il y a autant de revenus que de types de contract management.

Vous ai-je déjà dis que j’ai travaillé avec un Contracts Manager qui était le supérieur hiérarchique des chefs de projet ?

Ce contenu a été publié dans Comprendre, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Les salaires des contract managers ?

  1. Julien SZYSKOWSKI dit :

    Bonjour Jean-Charles,
    Merci pour ce partage. C’est effectivement un vaste débat. Pour ma part, mes collègues CM se trouvent sur une fourchette entre 45 et 125 k€, en province.
    Je partage tout à fait le point de vue, et pour aller plus loin : le salaire est-il lié à la rentabilité du poste ? Dans ce cas, on gagnerait plus chez un industriel (qui fait des claims) que chez un donneur d’ordre (qui s’en protège) – oui je pars du principe que les donneurs d’ordre font assez peu de claims, c’est le cas de mon expérience.
    Julien

    • Très bonne remarque Julien: gagne-t-on plus chez un client ou chez un fournisseur (les deux termes « client » et « fournisseur » sont à prendre au sens large bien évidemment) ? Je n’ai pas observé de différence notable. Par contre, c’est sûr qu’il y a une différence entre les sociétés valorisant le contract management et les autres.
      Quant aux claims émis par les donneurs d’ordre, je dirais qu’en France il y en a peu comparé à l’étranger; là est une différence fondamentale: les entreprises franco-françaises ont moins développé leur contract management que les entreprises qui ont un gros chiffre d’affaires à l’export.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *