Du contract management dans une formation au project management

Bonjour Francis, en tant que consultant et formateur, vous avez récemment ajouté un module « Contract Management » dans une formation au project management ». Pourquoi ?

Cet ajout dans un cursus de généraliste m’est apparu nécessaire suite à deux constats. 

D’abord lors d’un audit d’entreprise en difficulté, un directeur des projets évoqua la contrainte nouvelle de « reconstituer des marges » via des claims en raison de prix de vente et/ou délais trop faibles. Cette situation n’est malheureusement pas exceptionnelle.

Puis lors d’une mission sur le projet ITER. Immergé dans un environnement d’achats complexes et de relations MOA/ingénierie délicates, j’ai pris conscience de la nécessité de maîtriser les fondamentaux juridiques, les règles générales contractuelles (ex. suite FIDIC…), dont le règlement des litiges (ex. Dispute Adjudication Board), outils qu’apporte justement le Contract Management.

J’en ai conclu qu’une conduite équilibrée du Contract Management par les deux parties fluidifie les processus projet. Elle réduit l’engorgement lié aux multiples petits litiges, la démobilisation d’acteurs souvent enferrés dans des querelles sans issue, ou encore la perte de marge par méconnaissance des règles.

Comment abordez-vous ce volet Contract Management ?

L’intégration du contract management dans le cursus complet se déroule en quatre temps :

1. L’introduction sensibilise aux enjeux et pratiques croissantes actuelles.

2. Puis un chapitre d’apports théoriques résume 15 points-clés que tout ingénieur/technicien doit connaître. A titre d’exemples, il est nécessaire de distinguer contrats à engagement de moyens de ceux à engagement de résultats ; il faut également savoir que la validation d’un livrable par le client ne vaut pas décharge de responsabilité du fournisseur.

3. Est alors proposée une relecture guidée des conditions générales d’un contrat de service.

4. La pratique est ensuite détaillée au cours des chapitres « risques », « maîtrise des délais », « gestion des évolutions ». Chapitres qui génèrent autant de données d’entrée pour l’activité de Contract Management dans le cycle de vie du projet : notifications, requêtes, litiges, delay analysis…

Cette formation facilite la collaboration avec les juristes professionnels, mais elle ne permet pas d’en faire l’économie en phase d’avant-contrat ou en cas de litige conséquent.

Quels sont les profils de participants ?

Les stagiaires avec expérience de la vie en entreprise (2 ans et plus) en tirent le plus grand profit, qu’ils soient cadres ou pas, quel que soit leur cursus, anglophones ou francophones. 

J’ai également formé des stagiaires (bac + 2 à 4) en cours d’étude. Ils apprécient les outils de gestion utilisables dès l’embauche.

En dehors de cette formation, quelles sont vos activités ?

Je suis actuellement ingénieur-conseil indépendant. Spécialisé en management par projet depuis 30 ans pour l’industrie & les services, public-privé, j’assure trois types de missions : 

  • Diagnostic de projet ou toute situation qui requiert des améliorations d’organisation
  • Pilotage opérationnel de projet, redressement, déploiement de services PMO
  • Formation au management par projet, accompagnement.

De formation initiale généraliste, j’ai décroché les certificats d’expertise projet de l’IPMA, un diplôme de psychologue du Travail, et plus récemment le DU International Construction Contract Management (I2C) de l’université Paris 2 – Assas.

Quelles sont les prochaines étapes pour vous ?

J’espère pouvoir maintenir un équilibre entre ces trois types de missions – diagnostic, pilotage, formation / accompagnement – qui se nourrissent mutuellement. 

…Ceci étant, si un beau challenge, projet EPC en Russie ou autre, se dessine, je fonce !

Merci à vous.

Liens utiles:

Ce contenu a été publié dans Formation, Project Management, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Du contract management dans une formation au project management

  1. VINCENT LECLERC dit :

    Merci Francis pour ce partage. Pour avoir participer, il y a bientôt 5 ans, à la mise en place de module de sensibilisation sur le CM au sein d’un grand groupe énergéticien, je confirme le constat de Francis : le CM doit être une brique dans le cursus de formation du PM. Et pour illustrer 2 aspects sur lesquels les équipes en charge de gestion de projet doivent être attentifs je mentionnerai : l’importance de la mise en place d’un enregistrement au fil de l’eau des évènements qui jalonnent le projet (les fameuses preuves indispensables dans le traitement d’un Claim) et l’élaboration de la stratégie de gestion du contrat qui permettra entre autres de « sécuriser la marge » (mentionnée par Francis)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *