Brainstorming

brainstormingLe brainstorming est bien connu du monde de l’entreprise. Savez-vous qu’il peut vous aider dans le contract management ?

Prenons un exemple: un client vient de vous transmettre un claim. Un très gros claim, limite douteux vu le montant total. Il faut réagir, mais les éléments que vous réclamez habituellement ne vous permettent pas de concurrencer le montant demandé par le client.

Un besoin d’innovation

Il faut alors innover et trouver d’autres éléments « claimables ». Comment faire ?

Le brainstorming peut aider, à condition de respecter quelques règles:

Règle n°1

Réunir une équipe pluridisciplinaire, pas forcément celle du projet. Pas plus de 6-7 personnes.

Règle n°2

Pas plus de 15 minutes. Si vous avez déjà participé à des brainstormings, vous avez d’ailleurs sûrement remarqué qu’après 15 minutes plus aucune idée cohérente n’est émise.

Règle n°3

CQFD !

Censure abolie – « Everything goes on the wall »

Quantité souhaitée – la qualité sera jugée après les 15 minutes

Fantaisie bienvenue – les idées les plus saugrenues sont appréciées, car elles permettent à certains de rebondir dessus

Démultiplier les idées, rebondir sur les idées des autres

Règle n°4

Après le brainstorming, et seulement après, vous pouvez procéder à un trie des idées. Et voilà !

Quels sont vos exemples de résultats de brainstorming ?

 

Ce contenu a été publié dans Claim management, Général, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *