Un contrat n’est qu’une pause dans la négociation

Un contrat n’est qu’une pause dans la négociation

contrat pause négociation

Un contrat n’est qu’une pause dans la négociation: c’est par ce titre que commence la publication de Keld Jensen [1]. Ce titre m’a d’abord intrigué, puis amusé par sa provocation, et enfin séduit. Car à la fin c’est bien de cela qu’il s’agit: ce n’est pas la fin, ce n’est que le commencement.

« Le contrat est comme la bible du projet. La différence, c’est que le contrat, on peut le changer »

Le contrat n’est que le commencement de la suite, tout en étant l’aboutissement du passé. Ce n’est qu’un point d’étape. Et comprendre cela change tout:

Lire la suite

Quand la confidentialité du contrat est de mise

Un principe général du contract management souvent évoqué est que le contrat est l’affaire de tous. C’est un principe fondamental pour mettre le contrat au centre des préoccupations. Néanmoins, certaines conditions peuvent nécessiter de prendre en compte des limitations liées à la confidentialité.

Nous avons retenu trois cas de figure classiques que nous avons rencontrés au cours de nos activités :

  • Le projet est confidentiel. 
  • Certains éléments affectant le contrat ne peuvent être transmis par le client. 
  • L’organisation de l’entreprise fait que certains aspects du contrat ne peuvent être diffusés à tous en interne.
Lire la suite

FIDIC a recognised balanced construction contract that could turn into a significant challenge for small companies

Kathu CSP (South Africa) (c) Benjamin Coquerelle

By Benjamin Coquerelle, Senior Director Legal, AMEA Power

A)     The origin

The suite of FIDIC agreements has been implemented across the globe over the last few decades. It has been largely adopted by the construction industry, being clients or contractors, as well as many law firms. It is used on small to very large scales projects.

The FIDIC conditions have been developed in order to maintain a rather general balanced split of risks between a client and its contractor.

Lire la suite

Michael Porter, ou le règne de la relation

Le Professeur Michael E. Porter, célèbre notamment pour son modèle des 5 Forces ou encore sa Chaîne de Valeur était l’invité d’HEC Alumni.

Quel lien avec le contract management ? Pourquoi évoquer cela ici ?

M.Porter nous a présenté la nouvelle économie, le nouveau capitalisme… et devinez quoi ?

Lire la suite

Avec un « D », comme Dusse…

JeanClaudeDusse

« Nous, on travaille à la confiance avec nos clients. On s’arrange toujours. Parler contrat viendrait gâcher la relation ! ».

Cette phrase résonne un peu comme une invocation : « nos clients ont confiance … on a confiance … nos clients ont confiance … on a confiance … ».

J’imagine aisément toute l’entreprise dansant autour du feu une nuit de pleine lune, balançant la tête en avant puis en arrière en invoquant la CONFIANCE, pagne autour de la taille et machette dans la main.

Lire la suite

EPC vs. EPCM

Le métier des projets est bourré d’acronymes.

S’il est facile de s’en sortir pour bon nombre d’entre eux, EPC et EPCM restent souvent mal compris.

Une foultitude d’acronymes

Une existe une foultitude d’acronymes pour décrire le cycle du projet et les rôles et responsabilités, chaque secteur ayant les siens.

Souvent en langue anglaise, nous retrouvons ainsi D&B, E&C, BOT, BOOT, BOOM, EPC, EPICC, et j’en passe.

Lire la suite

Gino LegalTech ambitionne de devenir l’un des leaders du contract management – Interview

Qui êtes-vous  ?

Audrey Ellis et Cyril de Villeneuve – Interview de Jean-Charles Savornin

Audrey Ellis – Je suis CEO de Gino LegalTech, start-up spécialisée dans l’automatisation et la gestion de contrats. Avocate de profession, j’ai notamment exercé au sein du bureau français du Cabinet Sullivan & Cromwell LLP. Dans le cadre de mes fonctions, j’ai conseillé des grandes entreprises et banques d’affaires dans leurs opérations de M&A tant en France qu’à l’international. J’ai ensuite travaillé à New York en tant que Vice-Présidente d’un fonds d’investissement américain avec plusieurs milliards d’actifs sous gestion. Je suis diplômée de la Graduate School of Business de l’université de Stanford (MBA ’14) et des universités Paris II Panthéon-Assas et Aix-Marseille III (Masters 2 et DJCE). 

Lire la suite

Le WBS 3D, késako ?

La méthode WBS 3D expliquée par ses auteurs:

La méthode WBS 3D a été définie par Xavier Leynaud, Jean-Yves Moine et le Dr Paul  D Giammalvo dans un livre publié en 2019 « Multi-dimensional Breakdown Structure, the secret to successful Building information modeling (BIM) integration ». 

Lire la suite

Retour sur l’enquête E2CM sur le contract management

Comme d’habitude, Grégory Leveau et Naoual Berggou ont réalisé un très beau travail pour notre communauté de contract managers.

Il s’agit cette fois de l’enquête sur les pratiques de contract management.

Une conclusion positive

Lire la suite

Risque ou problème ?

Quelle différence y’a-t-il entre un risque et un problème ? Est-ce pertinent de se poser la question ?

Commençons par quelques définitions.

Qu’est-ce qu’un risque ?

D’après le PMBoK un risque est:

« Évènement ou condition possible dont la concrétisation aurait un impact positif ou négatif sur un ou plusieurs objectifs du projet« . (PMBoK Ed.6)

Lire la suite

La ruse du rockeur

Un bonbon et tout est dit

C’est une histoire de bonbon, qui commence de façon assez banale… Votre contrat a tout prévu. Tout y est, tous les cas de figures, toutes vos attentes. Vous en êtes sûr, c’est exhaustif: votre nouvelle machine de production sera conforme. Le fournisseur ne peut que vous livrez ce que vous attendez, y compris ce point particulier sur les essais…

Lire la suite

Open Solar Contracts – Interview of Bree Miechel

Contractence – Who are you and what is your background ?

Bree Miechel – I am a Partner at global law firm Reed Smith and advise on energy and infrastructure projects globally. I am also a work stream leader for the Open Solar Contracts. I am currently advising on the financing of the first private solar PV project in Egypt with other notable solar experience including advising a bidder on the 300MW Sakaka solar PV project in the KSA, advising lenders on South Africa solar and wind projects as part of the Renewable IPP Procurement Programme over seven years and advising developers on solar PV projects as part of the ROC Scheme in the UK.

Lire la suite

Faut-il tout se dire ?

Pour rester au top des connaissances en gestion de projet, je consulte régulièrement le blog de Michel Operto, DantotsuPM. J’ai été interpellé par cet article sur la transparence. Dans le cadre d’un projet, c’est une chose; cela peut aussi bien concerner un projet interne qu’un projet externe. Qu’en est-il dans le cadre du contract management ? Peut-on (doit-on) tout dire à l’autre partie ?

Lire la suite

Plaidoyer pour le contract management

« Nous, on n’a pas besoin de contract management, car nos clients sont respectueux. Ils sont sympas avec nous et c’est un vrai partenariat que nous avons« 

C’est ce que m’avait dit ce PDG. Jusqu’au jour où….

Lire la suite

Les Open Solar Contracts

A l’initiative de Terrawatt Initiative et de l’International Renewable Energy Agency, voici les premiers standard de contrats dédiés au solaire: les Open Solar Contracts.

Cela ressemble un peu aux FIDIC, NEC ou autres, avec une différence importante: l’objectif est de développer le solaire et pour se faire de toucher tout l’écosystème.

Lire la suite

La lettre de crédit : quel impact pour le contract manager ? – Par Marc Louet

La lettre de crédit

A la fois garantie de paiement et moyen de paiement, la lettre de crédit (LC) ou crédit documentaire est un outil bancaire bien connu des exportateurs et importateurs. On en résumera les règles en disant qu’une LC est un engagement de la banque de l’acheteur de payer le vendeur quand ce dernier lui transmettra les documents détaillés dans la LC et ce sans avoir besoin de l’accord de l’acheteur.

Lire la suite

L’acompte est-il contre-productif ? – Par Marc Louet

Marc Louet

La question semble un brin provocante, réservée peut être aux acheteurs dont la trésorerie est tendue, mais essayons d’aller au delà.

Rappelons d’abord que si l’on se place du point de vue de l’acheteur, l’acompte devrait permettre de sécuriser la tenue des délais en donnant à son fournisseur les moyens de commencer les travaux.

Pourtant, on a souvent deux déconvenues avant et après son paiement.

Lire la suite