Retour sur les contrats agiles

Savornin contract agilesTout d’abord, merci à Louis Cointreau et Patrick Pecquet de nous avoir reçus à la maison des Arts et Métiers pour parler des contrats agiles.

Loin de moi l’idée de vous narrer la soirée – plus d’informations dont la vidéo (également ci-dessous) sont disponibles sur le site des A&M – mais de partager mon sentiment sur cette bien belle soirée. Lire la suite

Combiner le management de projets complexes et la médiation

Je partage avec vous cet article sur le management de projets complexes, la médiation et la théorie contractuelle: cliquez ici pour le lire sur le site The Conversation, ou  pour une version PDF.

Je ne suis pas d’accord avec tout, notamment la notion de « généraliste projet » car la gestion de projet est un métier et pas uniquement un titre ou une mission. Il y a donc des spécialistes de la gestion de projet capables de gérer des projets extrêmement complexes, et qui ne sont pas des spécialistes techniques. Il existe d’ailleurs plusieurs techniques et le chef de projet ne saurait être un spécialiste de toutes: technique financière, mécanique, électrique, douanière, assurancielle…

L’article a le mérite d’exister, de faire le lien avec des études antérieurs, et d’être en français. C’est vrai qu’il y a peu de littérature sur les dispute board et autres.

FIDIC, entre Canada Dry et Kisscool

FIDIC

Je reçois un jour un appel d’offre pour un projet de construction. La base: FIDIC. Je ressors donc mon document, et, armé de mon clavier, m’empresse de lire les conditions spéciales proposées avec l’appel d’offre. Au début, tout va bien. Le sommaire est inchangé, je regarde ensuite les définitions, et très rapidement, les clauses commencent pas « delete and replace by: ». J’ai alors compris que le contrat proposé, c’est comme le Canada Dry: ça resemble à un FIDIC, ça a le sommaire d’un FIDIC, mais ce n’est pas un FIDIC. Lire la suite